|     | Recherche avancée
Imprimer cette page

Entrevue du Ministre des Sports avec le Comité Olympique et Sportif Luxembourgeois
Communiqué
12-11-2018


Dans le cadre des contacts réguliers entre les autorités publiques et le mouvement sportif, le ministre des Sports Romain Schneider, entouré de ses proches collaborateurs, a accueilli le président du COSL, M. André Hoffmann, accompagné de plusieurs membres du Conseil d’administration, du secrétaire général et du directeur sportif du COSL pour une entrevue en date du lundi 12 novembre 2018.

A cette occasion le COSL a rappelé ses doléances déjà formulées à l'attention des partis politiques bien avant les élections législatives d'octobre dans l'espoir qu'elles trouveront considération dans le programme gouvernemental du futur gouvernement.

A cet égard, le COSL a notamment réitéré son souhait de voir les futurs budgets de l'Etat refléter l'importance à accorder au sport compte tenu des valeurs sociétales qu'il incarne par des hausses progressives et appropriées des crédits budgétaires dédiés au sport et au mouvement sportif. Dans le même ordre d'idées, et avec comme toile de fond le modèle européen du sport prôné par le Comité Olympique Européen et basé sur les principes de solidarité, bénévolat, éducation, santé et intégration, le COSL espère par ailleurs une relance du débat concernant la clé de répartition des aides financières octroyées par l'ŒuvreGrande-Duchesse Charlotte, notamment au mouvement sportif.

Concernant le "Luxembourg Institute For High Performance in Sports" (LIHPS) créé fin 2017 conjointement par le COSL, la SLMS et le Ministère des Sports, le COSL a informé sur sa mise en route en pratique avec l'intégration d'abord de M. Laurent Carnol en charge du volet de la " double carrière" puis l'engagement en cours d'année d'un directeur en la personne de M. Alwin de Prins, d'un secrétaire à mi-temps et d'un préparateur physique sur une base honoraire. Au vu du grand intérêt suscité auprès des fédérations sportives par le travail et le concours apporté à ce jour par le préparateur physique en question, l’engagement d’un tel profil à temps plein s'avère d'ores et déjà inévitable pour l'année 2019. Reste à convenir désormais et à mettre en place les modalités d'accès aux prestations offertes au LIHPS par le futur "High Performance Training & Recovery Center" que la Coque est en train de réaliser.  Dans cet ordre d'idées, le COSL a rappelé son souhait de voir la Coque rester en priorité au service des fédérations sportives dans le respect de ses missions primaires.

Toujours dans la perspective de l'année 2019, le COSL a fait état d'un programme extrèmement chargé avec ses participations aux divers événements multisports, à savoir  le FOJE d’été et d’hiver, respectivement à Sarajevo (Bosnie-Herzégovine) et à Bakou (Azerbaïdjan), les Jeux des Petits Etats d’Europe au Monténégro, les Jeux Européens à Minsk et la première édition des World Beach Games à San Diego (Californie), sans compter les nombreuses participations des meilleurs athlètes luxembourgeois à travers le monde en vue d’une qualification pour les Jeux Olympiques d’été de Tokyo en 2020.

Dans le souci de simplifier les relations administratives des fédérations et associations sportives avec plusieurs administrations publiques, le COSL et le Ministère des Sports conviennent de créer une "Task Force" commune, en y intégrant des représentants des administrations concernées, afin d'élaborer un guide administratif pratique à l'attention du mouvement sportif. Dans le cadre de ces travaux, certaines spécificités liées à la pratique sportive devraient être considérées pour trouver leurs répercussions dans les textes législatifs et réglementaires pour permettre certaines dérogations par rapport à la législation commune, à l'instar de certaines dérogations ou exemptions déjà en place dans d'autres secteurs précis.