|     | Recherche avancée
Imprimer cette page

Dan Kersch à la Conférence des ministres responsables des Sports et des présidents des Comités olympiques nationaux des petits États d’Europe à Budva (Monténégro)
Communiqué
29-05-2019


Le ministre des Sports, Dan Kersch, a participé ce mercredi 29 mai à la Conférence des ministres responsables des Sports et des présidents des Comités olympiques nationaux des petits États d’Europe qui s’est déroulée à Budva au Monténégro en marge des Jeux des petits États d’Europe.

La conférence, présidée par le ministre des Sports et de la Jeunesse monténégrin, Nikola Janović, fut l’occasion pour les participants de s’exprimer sur deux sujets d’intérêt particulier pour les petits États d’Europe, à savoir les défis à surmonter afin de se positionner sur la scène sportive mondiale et d’échanger sur les bonnes pratiques sportives de nos pays.

Lors de son intervention, le ministre Dan Kersch a souligné que la taille d’un pays ne constitue pas un critère prédominant en ce qui concerne les résultats sportifs, les résultats du Monténégro en handball féminin aux JO de Londres et de l’Islande en football en 2018 en sont quelques exemples. Le ministre a rappelé que ce sont d’abord les investissements, et plus particulièrement dans les infrastructures sportives et dans le staff d’encadrement qui sont décisifs. Le ministre Kersch a également relevé la tendance actuelle de nombreux pays à se «spécialiser» sportivement et dès lors à investir dans un nombre limité de sports dans lesquels ils sont assurés de briller. Là aussi, a précisé le ministre, c’est une question de choix et d’investissements. Le ministre Kersch a aussi tenu à rappeler que positionner les petits États sur la scène sportive mondiale ne doit pas se limiter à remporter des médailles ou à accueillir des épreuves sportives mais doit aussi reposer sur notre présence dans les organisations sportives internationales afin de se faire entendre, de défendre nos spécificités et de relayer nos problématiques aux plus haut niveau. Notamment en ce qui concerne les exigences techniques et financières souvent imposées pour accueillir des compétitions sportives. C’est dans ce cadre que le ministre Kersch s’est dit disposé à se présenter au poste de membre européen du Comité exécutif de l’Agence mondiale antidopage (AMA) si ses collègues des petits États d’Europe le soutiennent.

Concernant les bonnes pratiques des petits États membres, le ministre Dan Kersch a tenu à mentionner quelques exemples luxembourgeois tels que l’importance qui est accordée à l’éducation, à la santé des athlètes et notamment à la lutte contre le dopage et à l’intégration par le sport. Le ministre a ainsi tenu á présenter plusieurs aspects particuliers comme la police d’assurance souscrite par le ministère des sports au bénéfice des athlètes licenciés, le système de la double-carrière, le concept de motricité pour les enfants de 0 à 12 ans, le subside qualité+ encourageant le recours à des entraîneurs qualifiés et l’absence de distinction dans le soutien aux athlètes valides et moins valides. Le ministre a aussi tenu à mentionner la success story que constitue le centre culturel et sportif de la Coque qui témoigne de la volonté constante depuis plusieurs décennies d’investir au Luxembourg dans les infrastructures sportives. Le ministre n’a pas manqué d’également mentionner la récente création du Luxembourg Institute for High Performance in Sports (LIHPS) qui permettra aux sportifs luxembourgeois d’atteindre le niveau mondial.

Cette politique de soutien au sport et au mouvement sportif se traduisant déjà par une «croissante présence du Luxembourg sur la scène sportive mondiale» a tenu à conclure le ministre Kersch.

Copyright photos : Ministère des Sports

Légende photo 1: (de g. à dr.) Dr. Daniel Risch, Vice-Premier ministre et ministre des Infrastructures, des Affaires économiques et du Sport de la Principauté du Liechtenstein; Dan Kersch, ministre des Sports; Nikola Janović, ministre des Sports du Montenegro


 

Légende photo 2: photo de groupe

Légende photo 3: (milieu de g. à dr.) Dan Kersch, ministre des Sports; André Hoffmann, président du COSL; Laurent Deville, ministère des Sports