|     | Recherche avancée
Imprimer cette page

Présentation du budget 2020 et du budget pluriannuel du ministère des Sports
Article
25-10-2019


Lors d’une conférence de presse le vendredi 25 octobre 2019, le ministre des Sports, Dan Kersch, a présenté les principales orientations du budget 2020 et du budget pluriannuel d’ici à 2023 du ministère des Sports.

À cette occasion, le ministre a surtout mis l’accent sur les mesures mises en œuvre depuis un an, y compris sur le plan budgétaire, pour satisfaire aux objectifs énoncés dans l’accord gouvernemental de décembre 2018 dans la suite de la motion adoptée unanimement par la Chambre des députés en février 2018.

Dans cet ordre d’idées, le ministre Kersch a insisté sur l’augmentation substantielle des crédits devant revenir directement au mouvement sportif, crédits budgétisés, censés passer de 20.187.000 € en 2018 à 31.684.000 € en 2023, soit une augmentation de près de 57% sur la durée de la présente législature. Cette majoration des crédits revenant directement au mouvement sportif est surtout destinée  

  • à renforcer les structures fédérales et celles du Comité olympique et sportif luxembourgeois (COSL);
  • à promouvoir la motricité des plus jeunes;
  • à lutter contre le manque d’activités physiques de la population en géneral;
  • à soutenir et valoriser le bénévolat;
  • à soutenir davantage le sport de compétition et d’élite, notamment à travers les moyens mis à disposition du Luxembourg Institute for High Performance in Sports (LIHPS);
  • à contribuer davantage aux frais de participation à des compétitions et championnats internationaux et aux frais d’organisation d’événements d’envergure au Luxembourg, et
  • à accompagner davantage les efforts mis en œuvre par le Sportlycée et les centres de formation pour favoriser l’éclosion de jeunes talents.

Dans ce contexte, le ministère des Sports disposera dès 2020 de crédits budgétaires pour soutenir financièrement des actions en matière de "Nation Branding" dans le domaine du sport. 

Soucieux de l’intégrité du sport, notamment du sport de compétition, les moyens financiers mis à disposition de l’Agence luxembourgeoise antidopage (ALAD) seront également relevés dès 2020 (+ 52, 63%). 

Enfin, en matière de formation des entraîneurs, l’École nationale de l’éducation physique et des sports bénéficiera elle aussi de moyens accrus, les crédits afférents seront doublés entre 2019 et 2023. 

Le ministre des Sports a annoncé, par ailleurs, que d’autres mesures étaient actuellement à l’étude dont celles de l’élargissement du champ d’application du congé sportif et de la réforme du Conseil supérieur des sports.  

Copyright photo: MSP

Légende de g.à.dr.:  Fabienne Gaul, inspecteur au ministère des Sports; Laurent Deville, coordinateur général du ministère des Sports; Dan Kersch, ministre des Sports