|     | Recherche avancée
Imprimer cette page

Dan Kersch à la 5e Conférence mondiale antidopage de l’AMA et aux réunions du Comité exécutif à Katowice en Pologne
Communiqué
05-11-2019


Le ministre des Sports, Dan Kersch, a assisté à la 5e Conférence mondiale antidopage dans le sport, organisée à Katowice en Pologne par l’Agence mondiale antidopage (AMA) et le ministère du Sport et du Tourisme de la république de Pologne. La Conférence mondiale, qui réunit plus de 1.500 participants parmi lesquels des représentants du mouvement sportif, des autorités publiques et des organisations antidopage ainsi que des sportifs, est l’occasion de faire le point sur l’évolution de la lutte contre le dopage et sur le prochain Code mondial antidopage et sur les Standards internationaux révisés.  

Lors de l’ouverture de la conférence, le président polonaise, Andrzej Duda, a indiqué que "la lutte antidopage doit viser à garantir un sport intègre, des activités sportives propres et protéger la santé des athletes". Le président de l’AMA, Sir Craig Reedie, a, quant à lui, insisté sur "l’importance de l’éducation des athlètes et de leur entourage, qui constitue une grande réalisation de son mandat, mais aussi un grand défi pour le futur". 

Le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, a pour sa part mis l’accent sur "l’urgence de resserrer l’étau de l’antidopage sur l’entourage des sportifs" et a invité les gouvernements à légiférer pour "punir sévèrement les personnes qui font partie de l’entourage" d’un sportif dopé. Il a également annoncé l’engagement du CIO à verser 10 millions de dollars pour lutter contre le dopage et dont une partie servira à entreposer pendant 10 ans des échantillons prélevés avant les Jeux olympiques. Il a aussi annoncé par ailleurs que le CIO investirait 5 millions de dollars dans les unités de recherche et d’investigation de l’AMA et a invité les autorités publiques à contribuer à la même hauteur. 

Le ministre du Sport polonais, Witold Bańka, président-élu de l’AMA, a conclu son intervention inaugurale en déclarant que jamais il ne tolèrera le dopage dans le sport ni les manipulations et qu’il s’engage à protéger les sportifs honnêtes. Il a aussi rappelé sa volonté de créer un fonds de solidarité pour soutenir la lutte antidopage dans les pays en voie de développement en ouvrant la porte à un financement par des sponsors privés. 

En marge de la conférence, le ministre Dan Kersch a également été invité à participer à plusieurs réunions de l’AMA, et notamment à titre d’observateur à celles du Comité exécutif, dont il sera membre effectif à partir de janvier 2020. La procédure de conformité actuellement en cours contre l’Agence russe antidopage (RUSADA) a été un des points à l’ordre du jour. Une réunion entre le ministre Dan Kersch, le président élu de l’AMA et son directeur général Olivier Niggli s’est également tenue en marge des réunions officielles. Cette rencontre fut l’occasion d’échanges fructueux et cordiaux sur les sujets d’actualité, sur les priorités du futur président de l’AMA et sur le rôle des membres du comité exécutif. 

Le ministre Dan Kersch a assuré le futur président de l’AMA, Witold Bańka, de son soutien et s’est déclaré très enthousiaste à l’idée de rejoindre très prochainement l’AMA.





Copyright photos : MSP

Photo 1 (de g. à dr.) Edwin Moses, double champion olympique et membre du Comité exécutif de l'AMA en sa qualité de président de l'Agence antidopage des États-Unis (USADA); Dan Kersch, ministre des Sports

Photo 2 : Dan Kersch, ministre des Sports

Photo 3 (de g. à dr.): Conrad Bruch, ambassadeur du Luxembourg à Varsovie; Dan Kersch, ministre des Sports; Witold Bańka, futur président de l’AMA; Olivier Niggli, directeur général de l’AMA