|     | Recherche avancée
Imprimer cette page

Conseil supérieur des sports


Allez à la fin de l'encart.
Contact

Conseil supérieur des sports
Secrétariat
Boîte postale 180
L-2011 Luxembourg


Législation

La loi du 3 août 2005 concernant le sport réorganise dans son article 3 le Conseil supérieur qui assiste le ministre avec une mission consultative dans le cadre des contributions de l’État au sport.

Le Conseil supérieur des sports comprend dans sa composition actuelle 13 membres: le président, deux vice-présidents et un secrétaire général désignés par le ministre, deux délégués du Comité olympique et sportif luxembourgeois, quatre membres choisis au titre de leurs compétences dans le sport ainsi que trois représentants de ministères concernés par le sport, à savoir le ministère de l’Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse, la Direction de la Défense et le ministère de la Santé.

Missions

Le Conseil supérieur des sports a pour mission :

  • de faire des études et de donner des avis sur toutes propositions, suggestions et informations sur les questions relatives à l’éducation physique et au sport qui lui sont soumises par le ministre compétent;
  • de présenter, de sa propre initiative, toutes propositions, suggestions et informations sur l’éducation physique et le sport;
  • de donner son avis sur les propositions budgétaires du ministère des Sports;
  • de soumettre des propositions concernant la répartition des fonds de l’État pour les activités des groupements sportifs et de s’assurer que les fonds alloués soient employés conformément aux prescriptions en vigueur.

Composition actuelle du Conseil supérieur des sports

Le règlement grand-ducal modifié du 9 mai 1990 détermine l'organisation du Conseil supérieur des sports en exécution de la loi sportive en vigueur du 3 août 2005.

Le mandat du Conseil supérieur des sports a été renouvelé en date du 6 juin 2018 pour quatre ans. Le Conseil est actuellement composé comme suit :

membres du bureau:

Véronique LINSTER, présidente,

Maggy HÜSSLEIN, vice-présidente,

Jean-Louis MARGUE, vice-président,

Carlo HASTERT, secrétaire général,

délégués du Comité Olympique et Sportif Luxembourgeois:

Dan DAX, secrétaire général et délégué du COSL au bureau,

Michel KNEPPER, membre du conseil d'administration,

délégués nommés en raison de leurs compétences dans le sport:

Sandra DENIS, dirigeante sportive,

Jos FABER,dirigeant sportif,

Raymond HASTERT,dirigeant sportif,

Karin MAYER, dirigeante sportive,

représentants de départements ministériels:

Dr. Robert GOERENS, représentant du ministère de la Santé,

Lieutenant-Colonel Patrick GRISIUS, représentant du ministère de la Défense,

Marguerite KRIER, représentante du ministère de l'Education nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse,

secrétaire administratif:

Fabienne GAUL du ministère des Sports.

Activités

Au cours de cinq réunions plénières en 2015, le Conseil a émis des propositions pour la répartition des aides financières aux fédérations sportives et aux clubs et il a présenté ses considérations quant aux problèmes ponctuels qui se posent en matière de l’octroi de congé sportif. Outre les avis sur les subsides et le congé sportif, le Conseil a
  • analysé le budget du ministère des Sports sur la base de l’avis du Comité olympique et sportif luxembourgeois et des priorités définies dans le document du COSL intitulé «concept intégré pour le sport au Grand-Duché de Luxembourg» ;

  • pris note du plan de développement national du sport, élaboré par le COSL dans la lignée de la publication du «concept intégré pour le sport au Grand-Duché de Luxembourg», et a proposé sa collaboration pour une mise en œuvre des mesures prioritaires revendiquées par l’organisme central ;

  • entendu les conclusions de la commission sportive sur les concepts fédéraux pour la promotion du sport d’élite développés dans 11 disciplines et proposé à la suite du bilan des ajustements au niveau des aides financières pour les 3 sports collectifs et les 8 disciplines individuelles ;

  • commenté la présentation du programme «sport» dans le cadre de la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’Union européenne ;

  • examiné le rapport final de la commission du sport dans l’éducation et retenu les projets à concrétiser prioritairement pour promouvoir l’éducation physique dès le plus jeune âge à l’école et dans les structures d’accueil ;

  • entendu la présentation d’un travail de candidature intitule "Vernetzungsversuch von Vereins- und Schulsport auf lokaler Ebene in Mersch" tout en examinant comment ce projet peut être étendu au niveau national dans d’autres établissements scolaires ;

  • pris position au sujet de l’organisation des cours de natation dans l’École fondamentale.